DOC-PHOTOS

DOC-PHOTOS

1ère partie : ORIGINE DE LA PHOTOGRAPHIE

Le mot "photographie" provient de deux racines grecques:

Le préfixe "photo" qui veut dire : qui utilise la lumière

Le suffixe "graphie" qui aboutit à une image

L'ensemble veut dire "Peindre avec la lumière"

 

Trois précurseurs à cet art :

 

Aristote, philosophe grec (-384 avant J-C et -322 avant J-C)

 

images.jpeg

 

 

Son père est le médecin du roi Amyntas II et sa mère sage-femme.

Pour le sujet qui nous intéresse, il découvre que la lumière, quand elle entre dans une pièce sombre par un petit trou, projette sur le mur l'image inversée des objets placés devant l'orifice.

 

Ibn al Haytham, Physicien, mathématicien et philosophe irakien (965-1039), connu par l'Occident médiéval sous le nom d'Alhazen.

 

images-1.jpeg

 

 

Il quitte l'Irak pour le Caire, haut lieu de la culture scientifique.

Son oeuvre : "Opticae thesaurus" sera l'ouvrage de référence de toute la physique médiévale occidentale.

Ce livre a suscité des progrès importants dans le domaine de la chirurgie oculaire car il a expliqué pour la première fois, le processus de la vision.

Dans ces travaux, la notion de lumière est étroitement liée à la notion de vision. La lumière est le vecteur de l'image d'un objet jusqu'à notre oeil.

Il a prouvé que l'oeil perçoit deux images même si on n'en voit qu'une.

Il confirma que la lumière devait avoir une vitesse considérable.

Par ses études sur le mécanisme de la vision, Ibn al Haytham montra que l'oeil était un instrument optique!

On lui doit de nombreux instruments optiques (lentilles, miroirs) et la fameuse "camera obscura" (chambre noire des photographes), qui projette une image sur un mur opposé.

Durant la Renaissance, des artistes tel Canaletto ont eu une vision nouvelle de la perspective dans leurs dessins grâce à la camera obscura.

 

Léonard de Vinci (1452-1519)

 

Il a expliqué dans ses écrits le principe de la chambre noire, ou camera obscura, en 1514 :

"En laissant les images des objets éclairés pénétrer par un petit trou dans une chambre très obscure, tu intercepteras alors ces images sur une feuille blanche placée dans cette chambre mais ils seront plus petits et renversés".

 

Pour capturer et fixer l'image produite par la camera obscura, il fallait une substance photosensible et un fixateur.

Les savants arabes de l'époque ainsi que les alchimistes avaient déjà découvert le nitrate d'argent et le chlorure d'argent. Ils savaient après l'avoir constaté que ces sels, exposés à la lumière, noircissaient.

Plus tard ces mêmes sels d'argent seront utilisés dans la fabrication des films et pellicules photo.

 

Ces travaux arabes du 9ème et du 10ème siècles furent à l'origine de l'invention de l'appareil photographique moderne...



02/12/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres